Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de cledice

Articles avec #plantes tag

Comment soutenir son foie ou comment favoriser l'élimination ds graisses ? (Résultats de la cure)

8 Août 2017 , Rédigé par cledice Publié dans #corps, #plantes, #Huilles essentielles

Saviez vous que votre foie est l'organe clé dans l'élimination et le stockage des graisses ?

Perso je ne savais pas que cet organe était responsable de tant de chose......

 

Le bon fonctionnement de tous les organes dépend largement de la santé du foie. En outre le foie:

- Emmagasine de nombreuses substances essentielles à la vie, dont des glucides, des protides et des lipides;
- Assure la régulation du taux de sucre sanguin;
- Met en réserve plusieurs vitamines: A, B, D, E et K; (Il les libère dans le sang quand le besoin se fait sentir.)
- Assure la production de la bile et des acides biliaires; (La bile permet d'émulsionner les matières grasses dans l'intestin et les acides biliaires sont indispensables à l'absorption de ces matières grasses. Les hépatocytes produisent aussi de nombreuses protéines, dont l'albumine du sang et les protéines immunitaires de défense contre l'infection.)
- Agit à la façon d'un filtre qui assure la dégradation de nombreuses substances toxiques, y compris les médicaments; (Le foie agit ensuite comme un éboueur.)
- Régularise la concentration des lipides dans le sang et assure la synthèse et la dégradation du cholestérol;
- Stocke les facteurs antianémiques, notamment le fer et la vitamine B12
- Transforme les déchets azotés en urée pour qu'ils soient plus facilement éliminés par les reins;
- Transforme les acides gras en corps cétoniques; (Ces derniers passent alors dans la circulation sanguine et sont préférablement utilisés à la place du glucose comme source d'énergie par les reins et par le coeur.)
- Joue un rôle dans le métabolisme des hormones sexuelles.
 

 

 

 

Huile essentielle Romarin à verbénone BIOHuile essentielle Citron

Les HE de romarion à verbenone et de citron zeste sont toutes deux cholagogue et cholérétique. C'est à dire qu'elles permettent de produire de la "bonne" bile et facilite l'évacuation de la bile vers l'intestin en provoquant une chasse biliaire à partir de la vésicule qui se vide en se contractant.

Résultat : notre organisme peux mieux éliminer la graisse et réduit son stockage.

Interressant non ?!

J'ai trouver une recette archi simple dans le magasine plante et santé : 1 gtt d'HE citron zeste + 1 gtt d'HE romarin à verbenone dans 1cc de miel le matin à jeun. Cure de 20 j à renouveller dans l'année.

 

Je fais le choix de tester sur un comprimé neutre.

 

Les plantes les plus favorables pour soutenir le foie seront : le Chardon Marie, le pissenlit. S'il n'y a pas de problème de vésicule biliaire (tel que des pierres ou lithiase) le radis noir, le boldo, l'artichaut. Autre plante utile, l'aubier de tilleul.
La lécithine aidera également le foie à émulsionner certains gras.

Les suppléments de sélénium, acide alpha lipoïque complèteront bien le traitement aux plantes, surtout au Chardon Marie, qui reste la plante numéro un pour traiter le foie.

Boire beaucoup d'eau, au moins 2 litres par jour.
Ne pas négliger la relaxation et le repos. Le foie est très sensible au stress et à la fatigue.

 

Malheureusement le chardon marie est en rupture de stock de puis plusieurs mois dans l herboristerie ou je me fournis..... zut.....à tester ultérieurement.

 

 

Sources : plante et santé n°181

                 http://www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/foie.php

Résultats des 20 jours de cure : j'ai respectée les prises sans en oublier une seule, je suis partie en vacances donc j'étais bien reposer mais tenter par les restos..............et j'ai fais des exces...

Pour être franche je suis en stagnation de poids depuis un an alors que j'aimerais perdre....

Verdict : -1 kg sur la balance !!!!

Trop heureuse !

Attention, cet article n'est pas une recette minceur, je ne garantie pas du tout la perte de poids et je n'encourage pas les exces alimentaires.

Je partage une experience, j'essayerais de vous tenir informer si la perte continue.....

Lire la suite

Primevère ou "coucou" : fleur de printemps

3 Avril 2017 , Rédigé par cledice Publié dans #plantes, #Ingrédients home made, #Focus sur certains ingrédients

J'adore les coucou. J'aime leurs odeur. C'est la fleur de mon enfance, celle que je ramassais avec " la grande tige". C'est toujours rester.

Petite description succincte :

Plante herbacée, vivace, haute de 10 à 30 cm. Feuilles ovales, pétioles inégalement dentées. Fleurs odorantes, jaunes, tubulaires.

 

 

Primevère ou "coucou" : fleur de printemps

Propriétés médicinales : Dans l'antiquité on considère la primevère comme la plante luttant contre la paralysie. Au Moyen Age on l' utilise contre la mélancolie et l 'apoplexie.

Les fleurs sont diurétique, sédative et anti-spasmodique.

On recommande donc leur emploi contre l'insomnie, les palpitations, les vertiges et les névralgies.

Les racines sont expectorantes, antitussives, diurétique et anti-rhumatismale. Légèrement laxative et antiprurigineuse, antibactérienne et anti-fongique.

En cuisine : Les feuilles se mangent en salade, la racine à l'odeur de girofle, sert dans certain pays à aromatiser la bière. Les fleurs peuvent être rajouter dans les gâteaux pour la couleur.

En cosmétique : La fleur et la racine sont utilisées comme traitement des démangeaisons des affections cutanées et contre les piqures d'insectes.

Les extraits de primevères ont des propriétés hydratantes, adoucissantes et reminéralisantes. C'est un excellent agent anti-couperose.

 

Attention : peut être allergisant.

 

sources :  100 plantes et remèdes naturels de Clotilde boisvert

Lire la suite

Comment faire du sirop à la violette ? Antitussif

28 Mars 2017 , Rédigé par cledice Publié dans #Ingrédients home made, #plantes

La violette a beaucoup de propriétés médicinales et cosmétiques.

Pour en apprendre plus c'est dans l'article : la violette, fleurs de printemps dans la catégorie plante.

 

Comment faire du sirop à la violette ? Antitussif

Ce sirop sera antitussif, très légèrement laxatif et incroyablement bon !

100 g de fleurs de violette

1 l d'eau bouillante

1 kg de sucre

Laisser infuser dans l'eau bouillante les fleurs toute une nuit.

Filtrer et rajouter le sucre.

Cuire jusqu'à la consistance d'un sirop.

 

Prendre 5 CS maxi par jours ( en CC pour les enfants)

 

 

NB : chez moi les sirops se garde quelque mois ( assez pour ne plus en avoir en fait lol).

Au fond du flacon un amas de sucre se creer au bout de quelques semaines et cela souvent. Ca n'enleve en rien son efficacité. Si quelqu un sait ce qu il faut faire pour ne pas en avoir je suis preneuse.

Lire la suite

La Violette : fleur de printemps

25 Mars 2017 , Rédigé par cledice Publié dans #plantes, #Huilles essentielles, #Focus sur certains ingrédients, #bébé - enfants - femmes enceintes et allaitantes, #Ingrédients home made

Elle pousse quasi partout et est enfin arrivée. Connaissez vous ses propriétés ?

 

Petite description succincte : plante vivace, herbacée, de 10 à 30 cm. Feuille pétiolées, fleuris de février à mai.

 

 

La Violette : fleur de printemps

Passons à ce qui nous intéresse :

Voilà un vieux dicton : " D'une tête pesante, elle hôte le fardeau, d'un rhume fâcheux délivre le cerveau"

 

La violette, adoucissante et antitussive, fait partie des fleurs pectorales.

En infusion, elle soulage bronchite, toux, rhume, coqueluche, irritations des voies respiratoires. Elle est utilisée dans les toux bénignes occasionnelles.

On a peux fabriquer des bonbons à la violette contre le rhume.

En décoction et en compresse, elle est utilisée pour soigner les maux de tête, les gerçures des seins.

Adoucissante, elle peux être utiliser localement pour calmer les démangeaisons des affections de la peu telles que les crevasses, écorchures, gerçures et piqures d'insectes.

 

En cosmétique on utilise ses propriétés adoucissantes, hydratantes et purifiantes. L'huile essentielle est antiseptique.

 

 

Lire la suite

Le millepertuis

5 Novembre 2016 , Rédigé par cledice Publié dans #plantes, #Focus sur certains ingrédients

Le millepertuis

Un petit article après recherche pour "documenter" et "enrichir" mon article sur les insomnies.

J'ai cru comprendre que certaines personnes ont un peu "peur" du millepertuis et je voulais savoir pourquoi. Il se dit pas mal de chose sur les réseaux sociaux et il est desfois difficile, pour tout à chacun, de savoir qui croire.

Voilà une synthese de ce que j'ai retrouver.

 

Le millepertuis est connu pour ses effets antidépresseurs, même s'il était autrefois considéré comme une plante magique, un "chasse diable". Depuis près de 2 500 ans, il sert à repousser la mélancolie. Calmant, le millepertuis commun, ou millepertuis officinal, est aussi efficace contre l'insomnie, pour favoriser un sommeil réparateur, pour aider dans le sevrage du tabac ou pour soulager des plaies.

 

Nom scientifique : Hypericum perforatum

Classification botanique : clusiacées ou hypéricacées ( Clusiaceae ou Hypericaceae )

Les propriétés médicinales du millepertuis

Utilisation interne

Propriétés astringentes, antiseptiques, analgésiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques, sédatives, anxiolytiques, antidépressives, antioxydantes, antivirales.

Utilisation externe

Cicatrisant, antiseptique, analgésique, anti-inflammatoire.

Indications thérapeutiques usuelles

Traitement des dépressions légères, des troubles psychosomatiques, des états dépressifs légers ou saisonniers, de l'anxiété, de l'agitation nerveuse. Il améliore la qualité du sommeil et permet de lutter contre les insomnies. Le millepertuis perforé contribue à réduire le stress. Peut être utilisé pour soulager des troubles obsessionnels compulsifs. Atténue les douleurs musculaires telles que les crampes, les névralgies. Traitement des contusions, cicatrisation des plaies et des brûlures du premier degré.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Réduction des symptômes liés à la ménopause et au syndrome prémenstruel tels que les bouffées de chaleur, les palpitations. Soulage les maux de dents.

Histoire de l'utilisation du millepertuis en phytothérapie

Autrefois, le millepertuis officinal était connu comme un chasse-diable qui faisait fuir les mauvais esprits, une plante utilisée en magie blanche. Il y a près de 2 500 ans, le millepertuis était déjà recommandé pour traiter la mélancolie, mais aussi pour soigner les plaies, les infections ou les brûlures. Le millepertuis tire son nom de son apparence, car, à contre-jour, les feuilles donnent l'impression d'être percées de milliers de trous.

Parties utilisées

En phytothérapie, on utilise les sommités fleuries et les jeunes feuilles.

Principes actifs

Hypéricine (substance contenue dans les fleurs et les bourgeons qui normalise les neurotransmetteurs intervenant dans le changement de l'humeur) ; hyperforine ; tanins ; huile essentielle ; résine molle ; acides phénols ; flavonoïdes ; xanthones (qui agit comme un sédatif antidépresseur).

Dans les feuilles et la tige : flavonoïdes, antioxydants, antispasmodiques.

Utilisation et posologie du millepertuis

Dosage

Il est recommandé de prendre les préparations de millepertuis au cours des repas, afin d'éviter des problèmes gastriques. Pour le traitement d'une dépression, il faut compter entre deux et quatre semaines de traitement pour que les effets du millepertuis se fassent sentir. Il est important de demander l'avis d'un médecin avant d'entreprendre un traitement.

- En extrait liquide : de 1 à 2 ml trois fois par jour pour les douleurs névralgiques, les plaies douloureuses des mains, les brûlures au premier et deuxième degré.

- En extrait standardisé solide : 300 mg trois fois par jour

- En extrait standardisé liquide : 0,5 à 0,9 ml trois fois par jour

- Teinture mère : 3 à 6 ml. trois fois par jour pour les troubles du sommeil ou les syndromes prémenstruels. Pour la dépression légère, on peut prendre jusqu'à 50 gouttes de teinture mère de plante fraîche trois fois par jour.

Des préparations peuvent être réalisées à la maison :

- En infusion : mettre de 2 à 4 g de fleurs séchées dans 150 ml d'eau bouillante durant 5 à 10 minutes. Boire trois fois par jour pour lutter contre les troubles du sommeil.

- Huile de millepertuis : pour les massages et les cataplasmes pour cicatriser les plaies et soulager les brûlures, utiliser une part de plante sèche pour dix parts d'huile d'olive. Appliquer cette préparation sur les parties lésées de une à trois fois par jour. Masser avec cette huile pour soulager les crampes et les névralgies.

Pour les enfants de six à douze ans, le dosage doit être divisé par deux.

Précautions d'emploi du millepertuis

Un traitement à base de millepertuis ne doit pas être arrêté subitement, il convient de réduire progressivement les doses.

Contre-indications

Le millepertuis ne doit pas être utilisé chez les personnes souffrant de troubles bipolaires.

Cette plante est déconseillée aux femmes enceintes ou à celles qui allaitent ainsi qu'aux enfants de moins de 6 ans. Il est contre-indiqué de se mettre au soleil lors d'un traitement au millepertuis, car l'hypéricine a un effet photosensibilisant. Il est également contre-indiqué chez les personnes présentant un problème de fertilité, un déficit de l'attention avec hyperactivité, une dépression majeure ; chez les personnes atteintes de schizophrénie ou de la maladie d'Alzheimer.

Effets indésirables

Le millepertuis a peu d'effets indésirables lorsqu'il est consommé aux doses recommandées. Toutefois, il est possible qu'il y ait un effet photosensibilisant plus ou moins important, des troubles digestifs légers, une sensation de fatigue, des troubles du sommeil, certains cas d' allergie cutanée et de sécheresse buccale.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments

Il est déconseillé de consommer du millepertuis en même temps que du ginkgo, de la valériane, de l'aubépine, de la passiflore .

Interactions avec des médicaments

Le millepertuis ne doit pas être utilisé en même temps qu'un contraceptif oral. Il est fortement déconseillé avec une prise concomitante de médicaments antivitamine K, de ciclosporine, lors de traitements contre le VIH, la digoxine, la théophylline, la carbamazépine, la phénytoïne, les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, les antimigraineux appartenant à la famille des triptans.

 

 

J'ai personnellement interroger un herboriste qui m'a dit qu'il n'y avait aucune contre indication sauf contraceptif oral et photosensibilité.

Je n'ai pas retrouver sur les sites ( mais je ne les connaît pas tous) d'herboristerie en ligne de contre indication.

Un medecin m'a preciser que les réaction de photosensibilité étaient rare et souvent on a retrouver chez la personne en question une autre raison à la photosensibilité que la prise seule de millepertuis

Enfin un gynécologue obstétricien de ma connaissance m'a clairement dit que la prise de millepertuis ne diminuait pas assez l'effet de la pilule contraceptive ( tout comme les anti-inflammatoire mais c'est un autre sujet qui ne sera pas aborder ici) pour qu'il y ai risque de grossesse.

 

Pour conclure il me semble pouvoir dire que le millepertuis divise encore beaucoup, que comme beaucoup de plantes médicinales son utilisation doit se faire dans un cadre bien définis et que les doses doivent être respecter.

 

Connaissez vous cette plante ? L'utilisez vous ?

 

 

 

 

 

Lire la suite

Tisane insomnie

4 Novembre 2016 , Rédigé par cledice Publié dans #plantes

L'insomnie !

Je ne connaissais pas encore ces envies de dormir sans y arriver. Ou plutôt nous connaissons tous ca une fois de temps en temps.

Mais lorsque cela dure plusieurs jours et que vous êtes fatiguer++++ ca commence à être inquiétant.

D'après mes recherches il y aurait environ 11 % d'insomniaque vrais en France, la cause la plus courante d'insomnie est le stress et touche plus les femmes que les hommes....

D'assez nombreuses personnes se tourne alors vers les médicaments et souvent des anxiolitiques, des antidépresseurs.... sont prescrit.

Les plantes peuvent ici nous donner des résultats plutôt bluffant.

Voici une tisane que j'ai tester pendant plusieurs semaines et qui a fait plutôt bien effet.

Tisane insomnie

Lavande  fleur( de mon jardin ) : effet apaisant et pour le gout : 15 g

Tilleuil fleurs et feuilles( d'un champs pas très loin de chez moi) : calmante et sédative : 10 g

Passiflore plante entière( du jardin) : sédative ++ : 10 g

Camomille  fleurs: calmante et sédative : 6 g

Millepertuis fleurs: ( de mes balades) anti-depressive : 5 g

J'ai bien coupé mes plantes( préalablement séchées) pour qu'elles puisse bien se mélanger entre elles.

Faire bouillir l'eau puis verser sur les plantes, laisser infuser 10 mn. C'est prêt.

J'ai pris une cc de plante séchée pour un mug.

Au tout début j'en buvais une tasse 30 mn avant le couché, je m'endormais mieux mais je me levais 3 fois par nuit.....

Une tasse une heure avant et c'est parfait.

Le gout est parfait( avec du sucre pour moi :)) et l'effet n'a pas tarder à se faire sentir :)

Lire la suite

C'est le moment de recolter les baies de sureaux

19 Septembre 2016 , Rédigé par cledice Publié dans #plantes

Le sureau est un bel arbuste à fleurs, réputé pour ses fruits noirs comestibles qui fait aussi le bonheur des oiseaux.

Nom : Sambucus nigra

Famille : Adoxacées

Type : Arbuste

Hauteur : 2 à 3 m

Exposition : Ensoleillée ou mi-ombre

Sol : Indifférent

Feuillage : Caduc

Floraison : Juin à juillet

Le sureau se plante indifféremment, à l’automne ou au printemps. Mais préférez une plantation à l’automne afin de faciliter la reprise au printemps. Si vous devez planter au printemps, prévoyez un arrosage régulier au début afin de faciliter l’ancrage des racines dans le sol.

Il aime le soleil et tout type de sol, qu’il soit calcaire, humide ou plutôt sec.

C'est le moment de recolter les baies de sureaux
C'est le moment de recolter les baies de sureaux

Perso ca fait deux ans que j'en ai acheter un plant et il a du mal à partir....; on dit que ca pousse très vite.... franchement je dois pas avoir la main verte. D'un autre coté j'ai toujours dit que la terre de mon jardin était pourris......

Par contre j'ai passer le cap l'année dernière et me suis arreter sur les routes pour recolter les baies et réaliser des confitures.

Verdict ? : excellent !!! Même mes enfants et mes proches ont adorer.

Si vous souhaiter passer le cap vous aussi, une petite chose est cependant à savoir : le noyau de la baie est toxique, il faut donc absolument tamiser votre coulis avant de rajouter le sucre et de faire vos confitures.

2ème chose : attention à ne pas confondre les baies avec celle d'autres arbres. Pour les reconnaître c'est facile, celles du sureau tombent : elles poussent la tête en bas.

C'est le moment de recolter les baies de sureaux

Quelques propriétés des baies de sureau maintenant.

__anti-oxidant

__ anti viral

__immuno-stimulant

__laxatif leger

En cas de sciatique, névralgies, refroidissement l'hiver, grippes, infection urinaire, abces, rhumatismes......

__ employer comme colorant alimentaire naturel

Les fleurs et l'écorce peuvent aussi être utiliser et ont d'autres propriétés.

Je n'ai pas encore tenter..... à voir au printemps prochain.

De quoi ne plus se passer ce cette plante en tous les cas.

Lire la suite

Sirop anti-tussif au coquelicot

29 Décembre 2015 , Rédigé par cledice Publié dans #plantes

Puisque c’est de saison.....

Qui n'a jamais pris de sirop pour la toux ?

Depuis de nombreuses années les sirops sont assez décrier. Les médecins hesite avant de vous en donner, surtout chez l'enfant. Certains d'entre vous pensent certainement qu'ils ne servent à rien.....

Le coquelicot est connu pour ses vertus pectorales, c’est à dire qu’il apaise les toux sèches. Il aide également à trouver le sommeil lorsque l’on souffre d’insomnie légère.

400 g de pétales de coquelicots (il en faut beaucoup)

1 litre d’eau

Sucre

Portez l’eau à ébullition Jetez-y les pétales de coquelicot puis coupez le feu et couvrez

Laissez infuser 12 heures

Filtrez

Pesez le liquide obtenu Ajoutez le même poids de sucre et chauffer à nouveau pour rendre le liquide sirupeux.

Lorsque le liquide à la consistance souhaitée mettez en bouteille préalablement ébouillantée.

Je n'ai réussis à avoir que 40 g de coquelicot.....c'est que je n'en ai pas dans mon jardin et que j'ai peu de temps pour aller me balader.....Pour notion, 40 g c'était une grosse casquette de pétales...

J'essayerais cet hiver mais je suis surprise du résultat : c'est bon !

Bien sur c'est un "sirop" donc on peux l'utiliser à la place d'une grenadine......

Je l'ai utiliser presque en totalité : sur mes enfants et une copine enceinte qui ne pouvait rien prendre d'autre.

Elles en sont tous bien contente : "dommage y'en a pu". le gout est sympa et ..... ca marche !

Lire la suite

l'Hibiscus

19 Novembre 2013 , Rédigé par cledice Publié dans #plantes

Maintenant que je l'utilise régulierement pour sa magnifique couleur, je ne peux plus me passer de ces fleurs !

J'ai donc décider d'acheter un vrai Hibiscus cet été.

  cheval-003.JPG

Savez vous qu'il y en a plusieurs variétés ?

Certain pousse sous serre, d'autre peuvent rester dehors ....

 

Pour la couleur j'ai choisi l'Hibiscus Helene rouge ( le plus cher malheureusement...).

Je l'ai laisser dehors jusqu'à fin septembre et maintenant il est à l'interieur. J'ai attendu longtemps la floraison mais maintenant j'ai des fleurs tous les jours.

 

Savez vous aussi que les fleurs d'Hibiscus ne durent qu'une journée ?

Je recupere donc les fleurs qui tombent d'elle meme et les fait secher, ca me fait une certaine collection en pas longtemps.

Mais est ce que je vais reussir à le faire refleurir ...... ?

 

Propriétés des fleurs séchés : anti-oxydant,

                                                 adoussissant,

                                                 permet de maintenir l'hydratation de la peau,

                                                 superbe colorant 

                                                 et tres bon au gout !!

 

 

Aimez vous l'hibiscus ?

Lire la suite

Soucis..... ou calendula

22 Juin 2013 , Rédigé par cledice Publié dans #plantes

En voici une plante commune et pourtant si importante, tellement enrichis en principe actifs.

Moi qui ai des bambins à la maison, je ne peut plus m'en passer alors cette année, j'en ai planter...................

 

Quelle satisfaction de creer nos propres ingrédients et ca du début à la fin. Me voilà donc jardinière....

  calendula-003.JPG

J'ai acheter 5 plants de soucis.....

Voici les propriétés de celle ci ( liste non exaustive de chez AZ)

 

  • Apaisant et adoucissant, il soulage les irritations cutanées et apporte douceur à la peau.
  • Cicatrisant, il accélère la réparation des peaux lésées.
  • Il aide à atténuer les œdèmes.
  • Antioxydant, il protège de la dégénérescence cellulaire et capte les radicaux libres à l'origine du vieillissement prématuré de la peau.
  • Il protège aussi des radiations solaires

 

Je coupe les fleurs ( oui je sais c'est un crime mais bon, je les ai acheter dans ce but...) et je les fait secher à l'air libre, ca marche drolement bien....

J'en ai déjà receuilli 25 g ( un sachet entier acheter en herboristerie) et la floraison est encore tres importante.... est ce que ca ma fera l'année ?

calendula-001.JPG 

 

Je les met à macerer dans de l'huile de pepin de raison pendant 1 mois et j'utilise le macerat dans tous mes prodits bébé et enfants.

Lire la suite
1 2 > >>