Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de cledice

macerat huileux : mode d'emploi

22 Mai 2012 , Rédigé par cledice Publié dans #les bases

A moi le Home made !!!!!!!

 

Fabriquer ses ingrédients c'est avant tout faire des macérats. C'est super simple et très economique.

On peut faire des macérats avec presque n'importe quoi... à vous de jouer.... en suivant tout de même quelques regles.. :

 

mes-macerats.JPG

 

 Ici vous avez un macerat de calendula ( fleur fraiche avec technique à froid, on verra bien....; ) macerat de menthe séchée, de vanille et de coco.

 

 

Avant tout une mini définition :

 

Un macérat est  une opération consistant à faire passer les ingrédients actifs liposolubles d'un extrait végétal sur un support huileux.

 

Il existe deux procédés de macération: la macération à chaud et la macération à froid. Mais la macération à froid a le mérite de conserver aux plantes leurs propriétés intactes. Par contre ce procédé demande une plus longue période de macération. La macération a chaud qui dure de 2 à 4 heures.
Il est possible de cumuler les deux méthodes afin d’extraire le plus d’actifs possible.

Vous pouvez choisir de faire macérer des plantes fraîches (tout juste cueillies pour préserver les principes actifs) ou séchées. Attention toutefois lorsque les plantes sont fraîches, le macérat est plus délicat et fragile, il peu donc fermenter.

Si vous préférez la macération avec des fleurs fraiches, il est préférable d'opter pour une macération a chaud qui diminuera les risques de fermentation. La quantité de plante dépend de la taille du récipient mais aussi du type de plante utilisé. Elle varie entre 100 et 300 g pour 1 litre d'huile. L'extrait de plante doit généralement représenter 10% du poids total du macérât

 

 

 

  • La macération a froid

plus particulierement indiquée pour fleurs, feuilles, racines ou fruits

  • Remplir un contenant en verre stérile avec les plantes jusqu'à la moitié.
  • Recouvrer d'huiles végétales les plantes.
  • Fermer et conserver le a l'abris de la lumiere

 

  •  Laissez reposer entre 4 et 6 semaines en secouant de temps en temps le pot.  
  •  Filtrer ensuite le macérat en le transvasant dans un récipient stérile. Il est important de bien presser les plantes pour en extraire toute l'huile.  
  •  Vous pouvez y ajouter de la vitamine E pour éviter le rancissement de l'huile.  

 Voir mes macérats : macerat de coco , Macerat de vanille "home made"      .

 

  • La macération a chaud

plus particulierement indiquée pour les parties dures des plantes tels que les racines, lorsque l'on souhaite procéder rapidement. Je vous recommande d'utiliser de l'huile de coco fractionnée particulierement stable

  • Remplir un contenant en verre stérile avec les plantes jusqu'à la moitié.
  • Recouvrer d'huiles végétales les plantes.
  • Placer au bain marie à petit feu, et veiller a ce que le niveau de l'eau soit à 4 cm environ du couvercle de votre contenant.
  • Laisser mijoter pendant environ 2 heures
  • Puis retirer le bain marie du feu et le laisser reposer pendant encore une heure dans l'eau chaude.
  • Filtrer ensuite le macérat en le transvasant dans un récipient stérile. Il est important de bien presser les plantes pour en extraire toute l'huile.
  • Vous pouvez y ajouter de la vitamine E pour éviter le rancissement de l'huile.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article